10 choses pour lesquelles j’éprouve de la gratitude

Je fais partie de ces gens qui se plaignent tout le temps pour un oui ou pour un non. J’ai cours toute la journée, je me plains. Je n’ai pas cours de la journée, je me plains. Oui je trouve des raisons pour me plaindre même quand j’ai davantage de raison de ne pas me plaindre. C’est un vilain défaut que j’essaye de corriger chaque jour parce que ça déteint souvent sur mon humeur. Cependant, je suis consciente de tous ce que j’ai la chance d’avoir et j’en suis reconnaissante. Aujourd’hui, je vous partage une liste que j’ai écrite il y a quelques semaines et que je ne me lasse jamais de relire. Jusqu’à maintenant, c’est le meilleur remède contre ma tendance à la plainte. Il s’agit des dix choses pour lesquelles j’éprouve de la gratitude.

  1. Je suis en bonne santé

C’est la première chose que me dis ma mère quand je me plains de mes petits malheurs. Tu as deux bras, deux jambes, des yeux et des oreilles.Tu devrais t’en réjouir. Et évidemment à ça je répond toujours un truc débile et sarcastique du genre Youpi, j’ai tous mes membres je suis la fille la plus heureuse du monde ! Mais le fait est qu’elle a raison et que même si j’ai du mal à m’en réjouir, je m’en rend compte et je remercie le ciel pour ça. Et en plus, d’avoir tous mes membres, je tombe quasiment jamais malade ou du moins très rarement. Et ça, ce n’est pas le cas de la majorité des gens alors pour ça je dis merci.

  1. Je suis dans un pays qui me protège

On pourra dire tout ce qu’on veut sur la France mais si il y a une chose dont je suis sûre c’est que la France est un pays sécurisant qui fait de son mieux pour nous garder en sécurité. Comme tout le monde, on est pas à l’abri des attentats, malheureusement, mais on n’est pas dans un pays en guerre où le gouvernement fait la misère au peuple. Non, ici les politiciens ont beau avoir des idées différentes qu’on peut qualifier de bonne ou mauvaise, ils ont tous la volonté de protéger le français où qu’ils soient. Et pour ça, on peut leur dire merci.

  1. J’ai un grande famille qui m’aime

Bon vous commencez à me connaître si vous saviez que j’allai évoquer ma famille dans cette liste. Mais à même temps comment ne pas le faire ? Déjà, j’ai une grande famille avec des tas de cousins, d’oncles, de tantes et j’adore ça ! J’aime les repas de famille même si tout se passe pas comme prévu et que souvent j’ai pas ma part de la délicieuse pizza que fait ma grand-mère. Malgré ça, j’aime les repas de famille. Et en plus d’être grande, et bah ma famille elle est aimante ! Eh ouais ! Non sérieusement, elle est toujours là pour moi et je sais qu’elle m’aime sans condition. Alors, encore une fois : merci.

  1. Je fais des études supérieurs

Je suis actuellement en première année de licence sciences du langage et j’en suis fière ! Très fière même ! Déjà parce que pour en arriver là, il a fallut passer le bac et la rumeur qui dit que le bac c’est de l’eau n’est qu’une rumeur, je vous assure. Mais aussi, parce que je sais que tout le monde n’a pas cette chance par manque d’argent, manque de temps ou autre. Tout les enfants du monde n’ont pas droit à l’école et ça c’est vraiment triste. Et moi j’y ai droit et j’en suis ravie ! Merci.

  1. Je vis dans une bonne résidence universitaire

Pour celui là, on peut dire que j’éprouve vraiment beaucoup, beaucoup de gratitude ! Parce que vivre dans une résidence universitaire c’est un rêve de petite fille qui se réalise. Je crois que c’est en partie du à Hannah Montana et aux Totally spies mais peu importe je voulais absolument vivre sur un campus. Et maintenant que j’y suis, j’en suis très heureuse. En plus, ma résidence est géniale et quand je vois celles qu’ont mes copines je me dis que j’ai beaucoup de chance.

  1. Je vis dans une maison

Quand je ne suis pas dans ma petite résidence ,je suis dans la maison familiale qui est bel et bien une maison. Et oui elle n’a rien d’exceptionnel, elle n’est pas très grande, ne possède qu’un tout petit jardin et un étage mais c’est une maison. Et pour moi, qui est toujours vécu en appartement souvent au troisième étage, j’apprécie ma petite maison.

  1. J’ai rarement des problèmes financiers

Je me plains souvent pour une question d’argent, et pourtant si je fais le bilan je me rends compte que je n’en manque pas et que ce que j’ai me suffit pour vivre aisément. Je sais que ce n’est pas le cas de tout le monde et que c’est parfois difficile à vivre. Parce que oui l’argent ne fait pas le bonheur mais il y contribue..  Alors au risque de me répéter : merci.

  1. J’ai des amies qui me soutiennent

J’en ai pas énormément, je peux facilement les compter sur les doigts d’une main mais elles sont bel et bien là. Toujours présentes quand j’en ai besoin, et même quand j’ai envie d’être seule, je sais que je peux compter sur elles. Alors les filles, si vous passez par là, merci.

  1. Je suis plus souvent heureuse que malheureuse

Certains disent que le bonheur est le but de la vie. Je ne sais pas si c’est vrai, mais en tout cas j’y ai souvent droit. Il est vrai que je pleure assez souvent, et pour un rien la plupart du temps mais si je compare ces larmes à tous mes sourires, ces derniers sont beaucoup, beaucoup, beaucoup plus nombreux. Merci à la vie d’être aussi belle et source de bonheur.

  1. J’ai des passions qui savent me donner le sourire

J’avoue que j’ai eu du mal à trouver, à choisir une dixième chose pour laquelle j’éprouve de la gratitude. Et puis, j’ai pensé à toutes les personne à qui j’ai posé la question : «  C’est quoi tes passions ? » et qui n’ont pas su me répondre. J’ai vu, je ne sais plus où, je ne sais plus quand, que la majorité des gens n’avait pas de passion. Ce qui ne veut pas dire qu’ils n’aiment rien mais simplement qu’ils n’ont pas cette amour si spéciale pour quelque chose. Amour que j’ai la chance d’avoir pour les mots et les histoires. Je sais ce qui me rendra heureuse à tous les coups. Et je pense que ça c’est une raison de dire merci.

Et voilà, cette liste non exhaustive est maintenant terminé. J’imagine qu’il y a des choses que l’on a en commun. Ce sont souvent les choses qu’on tient pour acquises, les évidences que l’on ne réalisent pas. Mais si ce sont des évidences pour nous, ce n’est peut-être pas le cas pour d’autres. Alors prenez en conscience et soyez reconnaissants pour ce que vous avez plutôt que d’être malheureux pour ce que vous n’avez pas.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s