Les bienfaits du rangement

Il y a quelques temps, j’étais ce que l’on appelle une fille bordélique. Ma chambre ressemblait à une jungle où personne ( sauf moi) osait y mettre les pieds. Mais dans ma tête tout était très claire : les linges étaient sur ma chaise de bureau (ou par terre à côté pour ceux que je n’avais pas bien lancé), mes affaires de cours étaient sur mon bureau (ou par terre à côté pour ceux que je n’avais pas bien lancé) et tout le reste sur mon lit (puis sur le sol, la nuit). Et ça ne me posait aucun problème, pire ça me posait un problème quand ma mère, cette fée du logis, rangeait mes affaires à leur véritable place. Mais ça c’était avant.

Aujourd’hui, il n’y a plus rien qui traine par terre, même pas de la poussière. Et j’ai éliminé chaise et bureau pour faire de ma chambre un espace sein destiné uniquement au sommeil et à la détente. Et je le vis beaucoup mieux. Je dors beaucoup mieux. Et je me réveille de bonne humeur la plupart du temps. On dit bien un esprit sein dans un corps sein et bien avec l’espace dans lequel vous vivez c’est exactement la même chose.

Je peux vous assurer que m’endomir et surtout me réveiller dans une chambre propre, ça un grand impact sur mon humeur. On s’en rend pas vraiment compte avant de le vivre mais ça change tout. Aujourd’hui je prend plaisir à évoluer dans ma chambre parce que c’est propre, c’est beau. C’est apaisant. Je vous raconte même pas combien de fois j’ai surpris ma sœur ou ma mère entrain de lire dans ma chambre plutôt que dans la leur parce qu’elle est « calme et belle » !

Bien sûr, pour en arriver là, il faut passer par la case rangement, nettoyage, triage. Et bien que l’idée soit fortement repoussante, je vous jure que c’est amusant. Parce qu’en rangeant, en triant sa garde robe par exemple, on tombe sur des choses que l’on avait oubliées que l’on réessaye et on y prend du plaisir. Et puis surtout, quand on a fini, on est satisfait et fière de ce que l’on a accompli. Evidemment, pour que ça reste propre il faut nettoyer régulièrement et ne pas se laisser aller. C’est peut-être ça la plus dur au final. Mais on finit par s’y habituer et s’y plaire.

Alors, ce que je vous conseille aujourd’hui c’est d’observer votre espace de vie et d’en juger la propreté. Et, si vous estimez que ça ne va pas, alors prenez le temps de faire changer les choses. Occupez ce dimanche pluvieux ou trop chaleureux, où vous ne savez pas quoi faire, en faisant le grand nettoyage. Peut-être que vous y passerez votre journée mais je peux vous promettre que cette nuit là, quand vous fermerez les yeux, vous vous sentirez bien.

Un petit quelque chose en plus de Sandy Hall

Il y a quelques temps je vous disais que je n’aimais plus écrire de chronique littéraire. Cependant, je viens tout juste de finir Un petit quelque chose en plus de Sandy Hall et l’envie d’écrire m’est revenu parce que j’ai tellement aimé que je me dois d’en parler.

Ce livre n’a rien, à mes yeux, d’un livre extraordinaire, wahouissime qui vous marquera à vie. Non pas du tout. Mais il s’agit du roman le plus chou que je n’ai jamais lu, qui j’en suis sûre saura vous faire sourire comme jamais. Il faut savoir que je lis pas beaucoup de romance, à proprement parler, parce que je ne suis pas du tout fan des couvertures de ces romans. Et puis, les intrigues me semblent trop superficielles pour me toucher. Mais quand j’ai vu la couverture et le titre de ce livre, j’ai tout de suite été attirée et j’en suis vraiment ravie.

Un petit quelque chose en plus raconte l’histoire de Gabe et Léa, de jeunes gens qui s’attirent mutuellement mais qui sont trop timide pour se le dire. On a ici, une intrigue vraiment très simple : le début d’une histoire d’amour. Cependant, ce livre est différent de tous les autres romans du genre parce qu’il a une petite particularité qui change tout. Léa et Gabe, nos deux protagonistes, ne prennent jamais la parole. Toute leur histoire nous est raconté par tout ceux qui les entourent. Ce sont 14 personnes (ou plutôt êtres..) qui les veulent ensemble, sans être pour autant très proche d’eux, qui nous décrivent pas à pas leur histoire. J’ai vraiment, vraiment, adoré cette narration. Au départ, j’avais peur de me perdre avec tous ces personnages, mais pas du tout on s’y retrouve très bien parce qu’ils nous racontent la même histoire, celle de Léa et Gabe.

« Je vois un garçon et une fille. Une fois la fille m’a donné des cacahuètes, et elle regarde tout le temps le garçon. Il la regarde aussi. Mais ça ne tombe jamais au bon moment. Sauf, aujourd’hui, où leurs yeux se croisent, et ils sourient tous les deux si fort qu’on dirait qu’ils rient. »

En débutant ma lecture, je me suis dit que le fait que l’on ne connaisse pas les points de vue de ces deux héros sera embêtant parce que l’on ne les connaîtrait pas réellement. Mais encore une fois, je me suis trompée, le fait d’avoir leurs descriptions par toute sortes de personne, de leur amis à l’écureuil du parc, nous permet d’avoir une vision claire et extérieure. Finalement on a l’impression de vraiment bien les connaître. Et puis, mon dieu qu’est-ce qu’ils sont attachants ! Et ils sont tellement chou qu’on ne peut que les adorer.

Comme on pourrait s’y attendre, il n’y a aucune surprise dans ce livre ni aucune émotion forte si ce n’est de la joie. Un petit quelque chose en plus est un roman qui rend heureux. C’est une petite douceur littéraire qu’on prend le temps de savourer jusqu’à la fin et on la referme avec un grand sourire. Il est évident que je vous conseille ce roman, surtout en cette période estivale.

Top 10 : Mes couples favoris

Hey !

J’espère que vous allez bien. Je vous retrouve aujourd’hui pour un article un peu spécial ou disons plutôt différent de ce que je fais d’habitude. Il s’agit d’un top 10 et je crois que j’en ai jamais fait tout blog confondu. D’ailleurs, n’hésitez pas à me dire si ça vous plait, et j’en referais d’autres.

Vous le savez peut-être pas mais je suis une grande fan d’histoire d’amour que ce soit dans les livres ou dans les séries, j’adore ça ! Du coup, j’avais très envie de faire un top 10 de mes couples préférés livre et série confondu. Ce sera aussi l’occasion de vous parler des livres et séries que j’adore parce que généralement ces couple viennent de mes œuvres chouchous.

N°10 : Lena et Alex – Delirium Lauren Oliver

delirium

Une de mes dystopies préféré que je vous conseille vivement. Les deux héros sont juste trop mignons ensemble, c’est l’un des premiers couples livresques à m’avoir fait vibré.

N°9 : Ridley Duchaines et Link  – La saga des lunes / Dangereuses créatures Kami Garcia et Maragareth Sthol

Dangereuse créature

J’aurais pu vos mettre une photo des deux acteurs qui les incarne dans l’adaptation cinématographique mais je n’aime ni les acteurs ni le film, ni la façon dont ils sont représenté. Link et Rid sont juste à croquer ensemble parce q’ils vivent un amour qui les transforme.

N°8 : Jade et Beck- Victorious

Bade

L’un est adorable, l’autre est détestable mais ensemble ils se complètent. J’aime le fait que Beck soit la seule personne qui n’est pas peur d’elle et la seule capable de l’apaiser.

N°7 : June et Day – Legend Marie Lu

Legend

Au cœur de cette dystopie, June et Day sont opposés l’un à l’autre et pourtant si semblables. Leur histoire d’amour est tellement touchante qu’elle m’a ému aux larmes.

N°6 :Octavia et Lincoln – The 100

O and L.gif

Je ne me souvins même plus de ce qu’était Octavia avant Lincoln tellement il l’a changé. Il a fait d’elle une battante et l’une des siens par la même occasion. A défaut d’intégrer l’un de leur deux monde, ils ont créé le leurs.

N°5 : Klaus et Caroline – Vampire Diaries

Klaroline

J’ai jamais autant shipper deux personnes que ces deux là ! Et parmi, ce top ce sont les seuls qui n’ont jamais été en couple. Et pourtant, ils sont fait l’un pour l’autre.

N°4 : Elisabeth Cooper et Jughead Jones – Riverdale

Bughead.jpg

Alors eux, c’est la mignonnerie incarné ! Ils sont si chou ensemble et chacun de leur moment me fait sourire comme une cruche.

N°3 : Isabel Culpeper et Cole St Clair – Les loups de Mercy Fall /Le loup de L.A de Maggie stiefvater

Le loup de la

Alors là, on entre dans le top du top ! Isabel et Cole se sont juste deux personnages abîmés par la vie et beaucoup dans le paraître. Mais l’un face à l’autre, ils font tomber leurs barrière pour le meilleur et pour le pire.

N°2 :Rebekah et Marcel – The Originals

M et B

Ils ont des millions de raisons de se hair et pourtant ils trouvent tout le temps le chemin qui les ramène l’un à l’autre. Si ça c’est pas le véritable amour, alors dites moi ce que c’est.

N°1 : Diana Ladris et Caine Sorren – Gone de Michael Grant

C et D

« Ils se  défièrent d’un regard brûlant de haine, mais qui trahissait aussi un sentiment bien plus difficile à contrôler. »

Le meilleurs pour la fin. Je ne saurais décrire la relation qui les unit, mais je l’aime tellement !

Et voilà, c’est déjà fini ! Je dois préciser que ce classement a été genre, hyper dur à faire, parce qu’il y a tellement de couples que j’adore ! En tout cas, j’espère que ça vous a plu, n’hésitez pas à me dire quels sont vos couples préféré à vous. Je vous fais des bisous, et je vous dis à Lundi prochain !

Avec amour,

Invidia

Avoir confiance en soi

Une amie m’a dit un jour (si tu passe par là je te fais des bisous) que la confiance en soi était la clé du bonheur. Je pense sincèrement qu’elle a raison. Quand j’y pense la plupart des choses qui me rende malheureuse naisse de mon manque de confiance en moi. Et la qualité que j’admire, même chez les personnes que je n’apprécie pas, c’est leur confiance en soi. Mais c’est une qualité bien difficile à obtenir. Lire la suite de « Avoir confiance en soi »

Se sentir bien chez soi

Cela fait quasiment 10 mois que j’ai emménagé dans un logement universitaire seule. Je me souviens les premiers jours, je ne me sentais pas chez moi. Je voyais mon studio comme un endroit provisoire. Mon chez moi c’était ma maison familiale. Mais aujourd’hui les choses ont bien changées. Quand je passe la porte de mon mini studio, j’ai le sentiment que je suis enfin chez moi, dans ma maison, dans mon cocon, mon petit endroit rien qu’à moi où je suis libre de manger sur le lit, rester en boubou (robe africaine hyper confortable) toute la journée. Chez moi. Mais il n’y a pas que ce logement universitaire où je me sens bien. Il y a aussi ma maison familiale et chez ma grand-mère. Du coup je me suis interrogé sur la/les raison(s) qui font que je me sens chez moi dans ces endroits. Lire la suite de « Se sentir bien chez soi »

Ma liste de souhaits

Comme vous le savez peut-être, j’adore écrire des listes. Des listes de tout et de n’importe quoi pour avoir les idées plus claires. Et aujourd’hui j’ai décidé de vous partager ma liste de souhaits. J’appelle ça des souhaits, tout d’abord parce que j’aime la sonorité de ce mot mais aussi et surtout parce que ce ne sont pas tellement, pas tous du moins, des rêves à proprement parler. Non ce sont plutôt des choses, des petits riens que je souhaite accomplir dans ma vie dans un future plus moins proche.

  • Partir aux états-unis pour visiter San Francisco, La nouvelle Orléans, LA et accessoirement NY.
  • Apprendre la langue des signes françaises
  • Savoir bien cuisiner
  • Aller à Disneyland avec mon chéri
  • Voir enfin le labyrinthe 3 au cinéma
  • Devenir maman
  • Partir en vacances avec ma famille
  • Recevoir mes cadeaux d’anniversaire
  • Finir une bonne fois pour toute My true love gave to me
  • Réussir des samosas
  • Avoir une chambre parfaite
  • Manger dans un restaurant cinq étoile
  • Trouver le job de mes rêves
  • Me dorer au soleil ( sans bronzer)
  • Retourner aux Comores avec tous mes cousins (et leurs parents)
  • Savoir hausser un seul sourcil
  • Savoir monter les blanc en neige
  • Me marier dans une robe de princesse
  • Ecrire un roman
  • Avoir plein de produit de beauté
  • Passer des vacances avec des cousins que je n’ai pas vu depuis longtemps
  • Réussir ma vie

Je pourrais continuer encore longtemps comme ça tellement il y a plein de chose que j’ai envie de vivre ou de revivre. Mais la liste serait trop longue alors voilà je m’arrête ici. J’espère que cette article vous a plu. N’hésitez pas à partager avec moi vos petits souhaits à vous.

« Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir, et l’envie furieuse d’en réaliser quelques uns » Jacques Brel.

Je tiens un journal intime

Comme vous le savez j’adore écrire. J’aime écrire pour les autres, mais ce que je préfère c’est écrire pour moi. C’est pourquoi, depuis 2009, je tiens un journal intime. En fait, j’en ai tenus plusieurs. Le premier était tout doux, c’était l’un de ces vrais journaux intimes avec un cadenas et une clé. Il était fait pour des petites filles, je me souviens des cœurs et papillons pailletés sur la couverture. Mais à cette époque là je ne savais pas tellement ce qu’était un journal intime. Alors j’écrivais des banalités, mes cadeaux de Noël, mon dernier jour d’école de CM1, mes vacances d’étés… Même s’il était sous clé, il n’avait rien de secret. Puis ont suivi plusieurs supports qui m’ont servis de journal intime, un jeu de ds (Léa passion mes secrets de fille), un cahier jaune banal, des lettres destinées à quelqu’un qui ne les lira jamais jusqu’à ce qu’on arrive à mon journal intime d’aujourd’hui : un très jolie carnet violet. Lire la suite de « Je tiens un journal intime »

J’angoisse et alors ?

Je suis une fille timide. J’ai toujours été une fille timide. J’ai du mal à aller vers les gens que je ne connais pas. Mais ça n’a jamais été un vrai problème parce qu’il y a toujours des gens pour venir vers moi. Et une fois qu’ils sont là, je m’ouvre facilement. C’est comme ça que sont nées toutes mes amitiés. Même lorsqu’il s’agit de garçons, ma timidité ne pose pas de problème. Il faut croire que l’amour me donne des ailes.

Lire la suite de « J’angoisse et alors ? »

Être quelqu’un

Aujourd’hui, je crois pouvoir dire que je ne me préoccupe pas du regard des autres. Mais ça n’a pas toujours été le cas. Quand j’étais au collège, vers la fin, j’ai commencé à vraiment m’en soucier. A force de lire des livres qui parlent de popularité, de regarder des films américains où la reine du lycée fait la loi accompagné bien sûr de son chéri, le beau gosse capitaine de l’équipe de foot, j’ai commencé à me poser des questions sur ma place au lycée. Quel rôle je serai si jouerai dans l’un de ces films ? Lire la suite de « Être quelqu’un »